L'Algérie a demandé des renseignements sur les utilisateurs algériens de Google (rapport)
L'Algérie a demandé des renseignements sur les utilisateurs algériens de Google (rapport)

Dans son dernier rapport sur les demandes d’informations émanant des gouvernements sur ses utilisateurs, Google révèle qu’il était sollicité par le gouvernement algérien.

Le géant américain  a rendu public son rapport semestriel des «Demandes de renseignements sur les utilisateurs» en expliquant qu’il « reçoit régulièrement des demandes de renseignements sur un utilisateur émanant d’administrations et de tribunaux du monde entier».

Google constate une hausse de 10% de ces demandes et il l’explique par la hausse d’utilisation de ses services «Notez que le nombre de demandes de renseignements que nous recevons est à l’image de l’utilisation de nos services, à savoir qu’il augmente d’une année sur l’autre.» précise le géant américain.

Le rapport en question est semestriel, comportant le nombre de demandes émanant des gouvernements et d’administrations dans le monde entier avec le nombre des demandes dont Google a accédé.

Ce qui est de l’Algérie, c’est la première fois que Google révèle une demande de la part de l’exécutif de Sellal, sur un seul compte d’utilisateur, une demande déclinée par ses services. Google a refusé de fournir les informations requises par le gouvernement algérien.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont représenté la plus grande part des requêtes gouvernementales sur cette période. Quelque 14.169 demandes ont ainsi été formulées et Google les a satisfaites dans 79% des cas. Les deux autres places du podium sont occupées, tout comme en 2015, par l’Allemagne et la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE