Une vingtaine de personnes appartenant au courant religieux Ahmadite ont été arrêtées par les services de sécurité de Skikda. Elles sont accusées de pratiquer des activités non conformes à l’agenda du ministère des affaires religieuses et des waqfs.

Les services de sécurité ont annoncé la saisie d’une version du coran non conforme à la version officielle adoptée par le ministère des affaires religieuses dans une villa de la commune de Salah Boulachour. Les adeptes de ce courant religieux ont été interpellés suite à des enquêtes des services de sécurité menées dans les mosquées et les lieux publics, qui ont permis d’identifier les différentes personnes appartenant au courant Ahmadite.

Le ministre des affaires religieuses Mohamed Aissa a par ailleurs tenu à préciser que l’arrestation desdites personnes est due aux motifs qu’elles ont « pratiqué le prêche du vendredi suivant un agenda étranger« , et qu’elle n’a par conséquent aucune relation avec leur appartenance au courant Ahmadite.

Il est à rappeler qu’en juin 2016, un important réseau activant dans différentes wilayas du centre du pays a été démantelé par les éléments de la Section de recherche de la Gendarmerie nationale (SRGN) de Blida.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE