Le ministère de la santé a annoncé le retrait du vaccin pour nourrissons « Pentavalent » des établissements de santé à travers tout le territoire national, et ce suite au tollé provoqué par le décès de trois nourrissons à qui ce vaccin a été administré.

Le ministère de la santé a en effet décidé de retirer ce produit des établissements de santé à travers tout le territoire national suite au décès de trois nourrissons auxquels il a été administré, ce qui a provoqué un tollé, notamment chez les familles des victimes qui pointent le « Pentavalent » du doigt.

Le ministère de la santé a également annoncé son intention de suspendre temporairement la collaboration avec le laboratoire indien fabricant ce vaccin, dans l’attente des résultats de l’enquête ouverte par les services de sécurité suite au décès de trois nourrissons auxquels a été administré le produit incriminé.

Rappelons que le ministre de la santé Abdelmalek Boudiaf avait nié dans un premier temps l’existence d’un lien entre le « pentavalent » et le décès de trois nourrissons qui ont été vacciné avec ce produit, avant de décider finalement le retrait de ce produit des établissements de santé à travers tout le territoire national.

LAISSER UN COMMENTAIRE