Les routes algériennes se transforment en véritables fleuves à chaque fois qu’arrive la saison des pluies.

En effet, depuis plusieurs années déjà, les citoyens ne cessent de se plaindre de l’état des routes à travers tout le territoire national, spécialement à l’arrivée de la saison des pluies, où les routes se transforment en véritables fleuves, alors que les autorités concernées font la sourde oreille aux réclamations des citoyens, et érigent « le bricolage » en marque de fabrique nationale.

Cette fois, c’est l’entrée du tunnel autoroutier de Bousmaïl, dans la wilaya de Tipaza, qui vient témoigner de l’absence totale d’un plan d’aménagement des routes à travers le pays. En effet, l’entrée de ce tunnel s’est transformée en véritable fleuve suite aux quelques millimètres de précipitations qui ont eu lieu dans les derniers jours, les images filmées par un automobiliste et qui ont largement circulé sur les réseaux sociaux viennent en témoigner.

LAISSER UN COMMENTAIRE