Le secrétaire général du FLN Amar Saâdani pourrait se retrouver devant les tribunaux suite à ses récentes déclarations. C’est en tout cas ce que laisse entendre Rachid Nekkaz, ancien candidat aux élections présidentielles de 2014.

En effet, Rachid Nekkaz a déclaré dans un message publié sur Facebook ce 06 octobre qu’il avait l’intention de porter plainte pour diffamation contre le secrétaire général du FLN Amar Saâdani. Ce dernier avait accusé Nekkaz d’avoir voulu « chahuter » la campagne du président Bouteflika en se présentant aux élections de 2014 et d’enquêter sur les biens des responsables en France à la demande du général Mohamed Médiène, dit Toufik, ancien patron du DRS.

Rachid Nekkaz a lancé un ultimatum au secrétaire général du FLN pour s’excuser en public, faute de quoi il allait porter plainte pour diffamation. « Étant donné les graves accusations du Chef du FLN, Rachid Nekkaz lui donne jusqu’au 1er novembre pour présenter des excuses publiques.Si le Chef du FLN ne s’excuse pas publiquement, Rachid Nekkaz sera dans l’obligation morale de demander à ses avocats algériens de porter plainte pour diffamation à Alger. » peut-on lire dans le message publié sur la page Facebook de Rachid Nekkaz.

Lire plus : VIDÉO. Amar Saâdani accuse gravement le Général Toufik et Belkhadem

LAISSER UN COMMENTAIRE