Menace contre Nouria Benghabrit – L’éducation en Algérie devient de plus en plus le terrain de combat entre les idéologies qui règnent en Algérie, entre Baasistes, islamistes et la coalition islamo-baasiste qui veut garder sa main mise sur le système éducatif et les partisans de «l’Algérie algérienne», les laïques et les berbéristes.

Le cheval de bataille sur les réseaux sociaux et les chaînes de télévision populistes, n’est autre que des faits divers qui renvoient aux questions fondamentales de l’école à l’instar de l’affaire des lycéennes non-voilées privées de rejoindre leurs classes à défaut d’une tenue conformes aux règles islamistes et l’affaire de l’enseignante filmant ses élèves dans une science «d’endoctrinement» (voir vidéo ci-dessus).

Cette dernière affaire  a pris des dimensions alarmantes suite à une compagne médiatique qui a pris de l’ampleur sur les réseaux sociaux suite à l’annonce de la ministre de l’éducation nationale de l’ouverture d’une enquête pour déterminer si les faits exactes de l’infraction.

En effet, une photo qui circule sur les réseaux sociaux montre un message au ministre de l’éducation portant le signe de la gendarmerie avec un pistolet et interprété comme une menace directe contre la personne de Nouria Benghabrit par les observateurs : « fille de Ghabrit (Bint Ghabrit). L’enseignante a un peuple qui se solidarise avec elle ».

menace

LAISSER UN COMMENTAIRE