Issad Rebrab,  s’est exprimé devant la caméra de Dzair News TV, en critiquant l’orientation économique du gouvernement, après plusieurs semaines de silence suite à l’affaire dite «El Khabar» et l’annulation du rachat du groupe de presse par la justice saisie par le ministère de communication. 

Le patron du plus grand groupe industriel privé en Algérie surnommé «le capitaine de l’industrie» avec une fortune dépassant les trois milliards de dollars, Issad Rebrab s’est exprimé sur la décision du gouvernement d’autoriser l’importation des véhicules de moins de trois ans «Ce n’est pas une solution» dit-il avant de donner sa vision pour une véritable révolution économique «La solution c’est de laisser les algériens produire, produire avec l’acier algérien, avec une main d’oeuvre algérienne, produire des voitures et la pièce de rechange … » déclare t-il (Voir vidéo ci-dessus).

Issad Rebrab laisse entendre que le gouvernement fuit en avant tout en empêchant les algériens de produire.

 

Des déclarations similaires à celles qui ont déclenché la polémique entre lui et le ministre de l’industrie, Abdesslam Bouchouareb.

LAISSER UN COMMENTAIRE