Houda Imane Feraoun, ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et des Télécommunications, a demandé au parlement algérien de se pencher sur l’interdiction des sites de caractère pornographique et raciste, lors de sa réponse à une question orale sur la possibilité de bloquer les accès à ces sites Internet « qui propageant le vice » et qui « appellent à la violence et au racisme », rapporte l’agence de presse officielle APS .

Houda Imane Feraoun, la plus jeune ministre du gouvernement Sellal 4, regrette que son ministère n’a pas d’outils législatifs lui permettant de procéder à ce genre d’opérations en appelant le législateur algérien à réfléchir sur une loi pouvant permettre à son secteur de bloquer les sites « pornographiques, racistes ou violents, nocifs pour la société ».

Sur la nécessité de protéger les enfants, Houda Imène Feraoun a souligné, dans sa réponse orale, que des « outils et techniques, permettent aux parents de contrôler les terminaux mobiles de leurs enfants et les protéger de ces sites ».

+D’INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE