Ce sont des milliers de femmes qui subissent le harcèlement sexuel et moral quotidiennement en silence, par crainte des jugements de cette société patriarcale qui voit mal la femme travailleuse.

Une fonctionnaire de l’Office de Promotion et de Gestion Immobilières de Blida a osé dénoncé son responsable en le filmant dans son bureau, dans lequel il va jusqu’à se dénuder. Le responsable mis en cause serait le directeur adjoint de l’établissement.

La victime a déposé plainte en présentant la vidéo, mais la justice ne bouge pas en la laissant seule fasse à l’acharnement de son responsable et les pressions exercées sur elles par ses supérieurs pour quitter son poste.

LAISSER UN COMMENTAIRE