FIBDA
FIBDA

Le 9ème Festival international de la bande dessinée d’Alger (FIBDA) a présenté pour la première fois des bandes dessinées traduites du finnois et de l’anglais vers Tamazight, selon ce que rapporte l’agence officielle APS.

Ces bandes dessinées ont été réalisées par le bédeiste finlandais Ilpo Koskela et traduites en Tamazight par le traducteur algérien Hamza Amarouche, précise encore la même source. Ces ouvrages s’intitulent « Agrrabu n ugafa » (Le voilier du Nord), qui aborde en 128 pages la guerre de Crimée (1853-1856) entre l’Empire russe et le Royaume Uni et « Actewtew n ccitan » (Murmures du diable) qui aborde l’histoire de la guerre froide entre l’ex-URSS et les États-Unis pendant la deuxième moitié du 20ème siècle.

Précisons que Hamza Amarouche est déjà l’auteur d’une traduction en Tamazight d’un recueil de nouvelles américaines intitulé « Un départ sans adieu » et paru en 2004. Il déclare vouloir contribuer à « former un lectorat, notamment chez les enfants, qui lit en tamazight » selon ce qu’il a confié à l’APS, selon lui  » la littérature finno-scadinave est authentique, développée et mondialement connue, alors qu’elle est méconnue en Algérie  » .

De son côté , l’auteur finlandais de ces bandes dessinées Ilpo Koskela estime que cette traduction de ses deux ouvrages en Tamazight est une « valeur ajoutée » à son parcours professionnel et artistique.

Rappelons que le Festival International de la bande dessinée d’Alger (FIBDA) se tient ce 08 octobre pour sa dernière journée à l’Esplanade de l’Office Riadh El Feth à Alger avec la participation de neuf maisons d’édition algériennes spécialisées dans la bande dessinée.

LAISSER UN COMMENTAIRE