Ce n’est pas une météorite, selon les spécialistes de la société de SIRIUS, mais un bolide qui a traversé samedi soir aux environs de 21 heures le ciel de Constantine, explique le président de l’association Sirius d’Astronomie, Djamel Mimouni, rapporte l’agence officielle algérienne.

Selon les premiers éléments dont dispose l’association, « un bolide aurait fait un passage entre Constantine et Ain M’lila (dans la wilaya d’Oum El Bouaghi », a indiqué à l’APS M. Mimouni, détaillant que l’objet observé dans le ciel de Constantine est « vraisemblablement un bolide et non pas une météorite », soulignant que scientifiquement « le passage d’un bolide ne laisse pas de traces sur terre, tandis qu’une météorite laisse des trouvailles ».

Une équipe de Sirius a été dépêchée sur les lieux et se trouve actuellement dans la localité de Chila, entre Sigus et Ain M’lila, où l’objet observé aurait tombé, « à la recherche d’éventuels fragments et à la collecte de maximum d’informations sur cet évènement astronomique +rare+ », a souligné M. Mimouni.

Il a ajouté qu’hormis une seule vidéo partagée sur le site officiel de l’association Sirius, toutes les photos et les vidéo postées sur les réseaux sociaux « restent à vérifier ».

Contacté par l’APS, Mourad Hamadouche, vice président de l’association Sirius et qui se trouve à Chila, a indiqué que tous les moyens nécessaires ont été mobilisés pour « mettre toute la lumière » sur cet évènement, qui a suscité la curiosité.

Un bolide est un météroide de masse importante, produisant un phénomène lumineux intense lors de sa rentrée atmosphérique.

 

Avec APS

LAISSER UN COMMENTAIRE