Après plusieurs jours de silence, l’ancien secrétaire général du FLN et ancien chef du gouvernement Abdelaziz Belkhadem est sorti de sa réserve pour commenter la dernière sortie médiatique de l’actuel secrétaire général du FLN Amar Saâdani.

En effet, Abdelaziz Belkhadem a estimé que le discours de son successeur à la tête du FLN était « médiocre » et qu’il est descendu « très bas ». « Le discours devait tourner autour de la situation du parti, autour de ce qui rassemble et mobilise, autour de la jeunesse, du chômage, de la retraite et autour des propositions du parti. Il devait tourner sur l’élaboration de la loi de finances sur un prix de référence de 50 dollars le baril, sur la disparition du fonds de régulation des recettes. Il (Saâdani) préfère la diffamation (…)  » a déclaré Belkhadem lors d’un entretien téléphonique à la chaîne de télévision arabophone El-Bilad TV.

Abdelaziz Belkhadem a également appelé « les militants honorables » à « débarrasser le FLN de la médiocrité  » en faisant référence à Saâdani. L’ancien chef du gouvernement a dit craindre que les propos de son successeur « ne provoquent le pire dans le pays » et d’ajouter « on parle du FLN, pas d’un autre parti ! « .

Rappelons que Abdelaziz Belkhadem a été attaqué de manière virulente par Saâdani qui l’accuse d’être « un agent de la France » et qui estime que sa famille n’a pas pris part à la lutte pour l’indépendance. Cette dernière avait d’ailleurs menacé de recourir à la justice suite aux déclarations de Saâdani qu’elle juge diffamatoires.

LAISSER UN COMMENTAIRE