«taux de navigation sur internet est 80% pornographique en Algérie» : Ce que Houda Feraoun a réellement dit
«taux de navigation sur internet est 80% pornographique en Algérie» : Ce que Houda Feraoun a réellement dit

«Le taux de navigation sur internet est 80% pornographique en Algérie», selon un site d’information algérien qui cite la ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et des Télécommunications, Houda Imane Feraoun. L’information fait le buzz sur les réseaux sociaux, alors que les propos de la ministre ont été difformés. 

En effet, la ministre des PTIC a défendu explicitement le droit de chaque algérien adulte de visiter n’importe quel site internet tant qu’il n’y a aucune législation qui l’interdit en ajoutant que c’est «les réseaux sociaux» qui présentent un danger réel sur l’internaute algérien.

Voir VIDEO. «Interdiction des sites pornographiques» : la réponse de Houda Imane Feraoun

Houda Imane Feraoune a déploré la « ruée massive des internautes algériens sur les réseaux sociaux, qui représentent 80% de la consommation de la bande passante internationale. Un « véritable danger » qui offrent des milliards de dollars aux créateurs de ces réseaux sociaux, au moment où l’Algérie dépenses des efforts considérables pour fournir une bande passante suffisante » dit-elle.

Lire : «Interdiction des sites pornographiques et racistes» : Houda Imane Feraoun franchit le pas !

Pour la plus jeune ministre du gouvernement algérien, ce n’est pas les sites pornographique qui consomment 80% de la bande passante algérienne mais les réseaux sociaux, qu’elle accuse frontalement de vendre les informations de leur utilisateurs à des parties tierces, gouvernementales et non-gouvernementales.

LAISSER UN COMMENTAIRE