Sept Hadjis algériens morts en Arabie Saoudite
Sept Hadjis algériens morts en Arabie Saoudite

Un octogénaire et un septuagénaire, Deux Hadjis Algériens morts, après avoir accompli les rituels du Hadj, a-t-on appris de l’APS citant Consul général d’Algérie à Djeddah.

Le hadji Abdelmadjid Khelifa, né en 1936 à Biskra est vivant à Ain Defla, est décédé vendredi à son hôtel, de retour de Minan où il a accompli les rituels et Tawaf el Ifadha à La Mecque, a précisé Abdelkader Kacimi El Hassani.

La veille (jeudi), un autre hadji de la wilaya de Chlef, Bouferdj Ahmed (70 ans), est décédé également, de mort naturelle à son hôtel après avoir accompli son devoir religieux.

Les défunts ont été enterrés à La Mecque après la prière du vendredi, a-t-on indiqué de même source.

La mission algérienne déplore jusqu’au jour d’aujourd’hui le décès de sept hadjis dont une femme.

Par ailleurs, un bébé, une fillette dénommée Ritadj Safa, est née jeudi à l’Hôpital de La Mecque, a-t-on appris du chef de la commission médicale relevant de la mission de l’Office national Hadj et Omra, Dr. Rabah Hamana, qui a regretté le fait que la dame, dont la grossesse était à son terme, soit passée inaperçue.

Ce praticien a également, fait état de l’hospitalisation, à Minan, de cinq hadjis algériens ayant des infections pulmonaires dus notamment à la fatigue.

LAISSER UN COMMENTAIRE