Des publications facebook sur Bouteflika : Prison ferme pour trois jeunes
Des publications facebook sur Bouteflika : Prison ferme pour trois jeunes

FACEBOOK – Trois jeunes ont été présenté devant le tribunal de Sidi M’Hamed à Alger suite à leur partage de publications sur le réseau social de Marck Zuckerberg, jugées «injurieuses» envers le président Bouteflika par la justice algérienne.

En effet, les trois jeunes risquent deux ans de prison ferme demandés par le procureur de la république auprès du tribunal de Sidi M’hamed pour «outrage au président de la république et corps constitué».

Selon le président du bureau de la Laddh d’Alger (aile Noureddine Benissad), maître Abdelghani Badi dans une déclaration à nos confrères d’El Watan, «Il s’agit de Sohaib Guerfi, 24 ans, étudiant admis en magistère de littérature et langue arabe à l’université de Annaba. Poursuivi sur la base de «ses propos partagés sur son compte facebook», il est accusé d’«outrage au président de la République, à un fonctionnaire et aux corps constitués», rapporte son avocat, qui affirme que son client est, depuis une semaine, sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach.» et «Un autre jeune de 18 ans originaire de Tizi Ouzou qui, lui, est en classe de terminale, croupit pour les mêmes accusations, avec Sohaib, à la prison d’El Harrach. Un policier serait, lui aussi, sous mandat de dépôt dans la même affaire.» a t-il déclaré.

La défense des mis en cause a plaidé pour l’innocence de leurs clients en essayant de convaincre le juge que les jeunes facebookers n’avaient pas l’intention d’«insulter le président» en partageant des publications ont ils étaient pas la source.

LAISSER UN COMMENTAIRE