Une tentative de kidnapping d’un bébé âgé de 3 mois seulement a été avortée jeudi dernier par la Gendarmerie nationale à Oran.

La Gendarmerie est intervenue à temps pour déjouer le kidnapping du môme après avoir reçu un appel sur le numéro vert 10 55. Ainsi, cette intervention a évité le pire après l’arrivée des éléments de la gendarmerie sur les lieux de l’incident.

Ce phénomène qui prend des proportions épouvantables dans la société algérienne inquiète tout le monde. Rappelons que durant l’été passé une vague de kidnappings avait suscité un véritable tintamarre depuis l’enlèvement et le meurtre commis sur la petite Nihal ainsi que sur un bon nombre de victimes.

Par ailleurs, c’était une énième occasion pour la mise en route d’un débat qui n’aboutit toujours pas, où les uns réclamaient la peine de mort pour les auteurs de ce crime, et les autres qui s’opposaient à cette position jugée « immonde » et « inhumaine » et proposent une étude particulière pour chaque cas, en traitant leurs causes et de les éviter à l’avenir, afin de trouver des méthodes plus ou moins commodes.

Dans le même sillage, les autorités ont créé le dispositif « Alerte enlèvement » pour parer à ce phénomène abject et dangereux.

LAISSER UN COMMENTAIRE