Seule la Grande Mosquée d'Alger sera épargnée par cette nouvelle mesure
Seule la Grande Mosquée d'Alger sera épargnée par cette nouvelle mesure

Étant donné les mesures d’austérité décidées par l’État, de nombreux projets structurants sont arrêtés dont quarante-huit mosquées pôles prévues dans toutes les wilayas du pays.

Dans le cadre de la politique d’austérité  mise en place par le gouvernement depuis plus d’un an, les quarante-huit wilayas sont appelées à annuler la construction des mosquées pôles. Selon TSA, le ministre des affaires religieuses et des waqfs a déclaré que  » la conjoncture financière que traverse l’Algérie a amené au report de certains projets, dont celui des mosquées pôles  » .

La seule mosquée qui tient visiblement à cœur le gouvernement est la Grande Mosquée d’Alger qui n’est pas touchée par cette nouvelle mesure.

Par ailleurs, le même ministre prévoit la réforme du cadre juridique qui régit le fonctionnement des écoles coraniques, tout en dénonçant les méthodes de travail de certaines écoles religieuses qui œuvrent en dehors des normes tracées dans l’agenda du ministère des affaires religieuses, en faisant allusion à 139 écoles coraniques.   » Certaines d’entre elles professent le chiisme, ce qui est inacceptable  » a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE