Intox et propagande : Grave dérapage Anti-Kabyle d'Echorouk
Intox et propagande : Grave dérapage Anti-Kabyle d'Echorouk

Dans sa quête pour plus de ventes, du buzz et des courbes ascendantes de l’audience. Piégé par une page facebook de sarcasme, Echorouk va très loin et tombe dans l’intox et la propagande contre la «cible facile» en Algérie, la Kabylie en l’occurrence puisque d’elle qu’il s’agit.

En effet, Echorouk qui se revendique «leader des journaux algériens» a été piégée par une simple page facebook Bougiote. Une page satirique qui a créé un événement fictif sur facebook pour une journée «Free HUGS – Béjaia.» le 11 octobre.

Echorouk n’a pas pris la peine de contacter les organisateurs de «l’événement» ni faire une petite recherche sur le réseau social bleu pour connaître l’identité de l’organisateur et le projet dont il fait la promotion.

Loin de l’éthique et de toutes les règles déontologiques, Echorouk ne rate pas l’occasion pour s’attaquer à la Kabylie et lancer une propagande fallacieuse contre la ville des hammadites avec un journalisme de bas étage.

Cependant, le journal islamiste, Echorouk qualifie le festival des couleurs (Holli festival of colors) organisé dans sa deuxième version cet été à Béjaîa, de carrefour des «homosexuels» qui a ouvert les portes devant ce nouveau festival imaginaire et qui n’a aucune existence réelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE