Déstinguées au «World Food Moscow» : Vers l'exportation des figues sèches de Kabylie
Déstinguées au «World Food Moscow» : Vers l'exportation des figues sèches de Kabylie

Figues sèches de Kabylie – Les produits agro-alimentaires algériens ont fait une entrée remarquée à la 25è édition du salon « World Food Moscow » (12-15 septembre) suscitant l’intérêt de partenaires étrangers et augurant ainsi d’une pénétration prochaine d’un marché russe prometteur, en matière d’opportunités de partenariat.

Habitués jusque-là aux dattes algériennes, notamment la célèbre Deglet Nour, les Russes, du moins les visiteurs du salon « World Food Moscow », ont fait connaissance avec d’autres produits du terroir algérien, bio et nutritifs : la figue sèche Béni Maouche (Béjaia) et l’huile d’olives médicinales de Sig.

Enrobée dans du chocolat et soigneusement empaquetée dans des boites de 200 grammes chacune, la figue de Béni Maouche n’a pas laissé indifférents les visiteurs du stand algérien. « Les Russes et d’autres participants étrangers sont venus goûter et savourer ce produit bio et nutritif », comme l’a expliqué à l’APS, Fares Alem le Manager de « Naamet Bladi » qui a également exposé un autre produit : du chocolat à base de Caroube.

« Nous avons expliqué aux visiteurs les grandes valeurs nutritives de la figue sèche et ses vertus médicinales dans le traitement de nombreuses maladies. Cela a augmenté leur intérêt pour notre produit », a-t-il ajouté.

L’autre produit phare, compte tenu de son exclusivité sur le marché, est sans conteste l’huile médicinale, faite à base de l’olive sigoise. Ses propriétés thérapeutiques n’ont pas laissé indifférents les différents visiteurs du stand.

« Elevée avec soin dans le micro-climat idéal de Messerghine, l’olive sigoise mûre est cueillie sans traitement chimique. Seule l’huile biologique est extraite et mise en bouteille », a fait savoir Said Bekhtaoui, représentant de la SARL Acide Olmed et président de l’Association nationale pour le développement de l’oleiculture.

« C’est une huile d’olive pure à 100 % et riche en oméga 3, selon les analyses faites par le laboratoire de l’université d’Oran. Elle a des effets médicamenteuses dont le traitement du cancer, le cholestérol et la protection de la peau contre les rayons ultraviolets », a détaillé M. Bekhtaoui, ajoutant que la caractéristique de cette olive est qu’elle est « cultivée à un niveau de 50 m du niveau de la mer ».

Selon M. Bekhtaoui, « l’Algérie jouit des meilleures conditions climatiques et dispose de surfaces importantes de terres propices aux différentes cultures. Selon les données géographiques internationales (…) le fait d’avoir les quatre saisons en Algérie constitue aussi un autre atout pour le développement de l’agriculture ».

 

(APS)

LAISSER UN COMMENTAIRE