Le Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz 2016 qui s’est tenu durant la semaine passée a été clôturé par la cérémonie de la remise des prix, où une femme aux origines kabyles s’est distinguée du prix de la meilleure interprétation féminine.

Tassadit Mandi a été choisie pour ledit prix grâce au rôle important qu’elle a joué dans le film « Paris la blanche » de Lidia Leber Terki. Pendant sa distinction, l’heureuse-élue a tenu à dédier son titre à toute la Kabylie et particulièrement à At Yanni (sa région natale).

S’agissant des plus importantes consécrations, le film « Olli Mäki » de Juho Kuosmanen a été distingué prix du meilleur film. Le prix du meilleur réalisateur a été offert à Alex Anwandter pour son film « You’ll never be alone« , tandis que le prix de la meilleure interprétation masculine a été accordé à Kévin Azaïs qui a joué dans le film de « Compte tes blessures » de Morgan Simon.

LAISSER UN COMMENTAIRE