L’actuel ministre des affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa en l’occurrence, serait un candidat favori pour occuper la tête de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris. En effet c’est ce que révèlent des sources se disant bien informées, tandis que d’autres restent prudentes vu l’importance de ce lieux de culte fortement symbolique.

Mohamed Aissa, ministre des Affaires religieuses et des Wafks depuis le 5 mai 2014 est docteur d’État en Sciences islamiques, connu comme un fervent défenseur de l’islam tolérant et un ennemi juré des courants rigoristes et extrémistes importés en Algérie dont il n’a pas cessé d’alarmer l’opinion nationale sur les dangers des sectes qui envahissent le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE